Les carnets de campagne : Emmanuel Macron, chantre du numérique… aphone

Alors que François Fillon s’était rendu au CES début janvier pour conforter son image de technophile amateur d’objets connectés (cf le 4ème volet de mes carnets de campagne), le leader du mouvement « En Marche ! » s’est fait le chantre de la transformation numérique à la tribune de l’ESA, une école de commerce beyrouthine, l’équivalent de notre HEC.

Lire la suite