Une quinzaine presque ordinaire…

… des activités Syntec Numérique

Avec un agenda de plus en plus bousculé, obligeant tout un chacun à revoir ses priorités le Syntec numérique vit une véritable accélération. C’est particulièrement vrai dans un monde du numérique qu’Eric Besson a justement qualifié de « Nouveau Monde 2.0 ».

Nous avons trop conscience des responsabilités qui sont les nôtres en tant qu’acteurs du numérique pour nous dérober face à cette crise systémique qui sévit et appelle de notre part des réponses nouvelles, à l’échelon global mais aussi de chacune de nos entreprises et organisations.

Une question se pose: comment passer des principes aux actes, des idées à la réalisation ? « Il est temps de concrétiser », c’est en ces termes que le ministre de l’Economie numérique ouvrait l’eG8 qui réunissait le mois dernier à Paris 13 ministres venant de 5 continents.

Le temps presse et, comme vous pouvez le vérifier en revisitant notre agenda de ces derniers jours, la Profession a pris la mesure de l’urgence et ses dirigeants sont plus que jamais mobilisés

Chronique d’une semaine folle

Jeudi 17 novembre

Lors de notre 2de Conférence de Presse de l’année, nous avons pu confirmer les chiffres de croissance que nous vous avions annoncés en avril dernier : +3,6% pour 2011 avec une perspective pour 2012 de +1%.

Pour donner davantage de relief à ces annonces et élargir l’audience au-delà du premier cercle, je me prêtais le même jour à une interview sur le plateau de BFMBusiness

Vendredi 18 novembre

Déplacement à Lille pour participer à un événement organisé par le l’antenne régionale Nord de Syntec Numérique sur le thème « La finance au service du développement des Entreprises du Numérique »

A l’occasion de cette tournée lilloise, j’ai pu découvrir EuraTechnologies  qui accueille des sociétés de tous profils, favorise l’émergence de projets TICs et attire de nouveaux talents.

Mercredi 23 novembre

Rencontres annuelles du club des processus sur le thème « Economie numérique et usages 2.0 : menaces ou opportunités pour les processus. Une table ronde enthousiasmante où des dirigeants montrent comment le numérique est au centre de la transformation des entreprises tout en respectant l’aspect humain. 

Le même jour Syntec numérique co-organise une nouvelle fois Les Assises de l’Embarqué , parfaite illustration de ce qu’est une rencontre du troisième type, celle de l’Industrie et des services.

J’ai tenu à assister  à la remise des Trophées qui chacun venait récompenser des entreprises innovantes, start up ou grandes entreprises.

Jeudi 24 novembre

A l’occasion d’un Grand débat Citoyen sur le Numérique, Syntec Numérique dévoilait ses propositions que je défendrai personnellement devant les candidats à l’élection Présidentielle et à leurs équipes.

Le même jour, paraissait dans la presse un papier sur un sujet qui nous tient particulièrement à cœur : Réforme de la JEI : tribune commune Syntec Numérique, AFDEL et SNJV.

Lundi 28

Syntec Numérique est aussi conduit à prendre position nettement sur certains sujets d’actualité. Si notre chambre comprend la nécessité d’un rééquilibrage des comptes publics, elle dénonce l’adoption de l’ Amendement Brunel, amendement qui remet en cause l’avantage fiscal accordé aux utilisateurs de prestations d’assistance informatique à domicile et qui revient à être contre productif .

Le même jour, j’accueillais Philippe Burnel, le nouveau délégué à la stratégie des systèmes d’information de santé (DSSIS) qui pour sa première « sortie officielle » avait accepté de participer à une ½ journée de réflexion avec les membres de Syntec santé et d’autres représentants d’agences du ministère (DGOS, ANAP, DSSIS santé) et la CDC à un séminaire sur le Cloud en santé .

Mardi 29

Lors des  « Assises du Numérique » organisées par le ministère de l’industrie, j’ai été invité à participer à la Plénière de clôture sur un thème qui, à lui seul, est tout un programme : « Le Numérique pour la Compétitivité et la Croissance ». Une mention spéciale pour Laure de la Raudière qui a montré sa grande sensibilité et une parfaite compréhension de nos enjeux  au cours de ce débat.

Lors de cette journée on a pu assister à des discours de Mrs Besson et Fillion et Mme Berra montrant la prise de conscience de nos pouvoirs publics concernant l’industrie du numérique. Des premiers résultats du travail commun de tous les acteurs qu’il faut accentuer dans la perspective des élections présidentielles.

A suivre… ! Décembre s’annonce aussi riche en événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.