Il faut insuffler l’esprit entrepreneurial aux syndicats et aux associations professionnelles !

Programme du collège editeurs de syntec numérique

La parole aux éditeurs du Syntec Numérique.

Chers amis,

Dans le cadre de la nouvelle gouvernance voulue par Guy, j’ai l’honneur d’avoir été nommé Président du Collège des Editeurs de Syntec Numérique,

C’est une grande fierté pour moi et vous pourrez compter sur toute mon énergie pour donner aux éditeurs de logiciels la place qu’ils méritent dans notre pays, et pour promouvoir activement notre métier unique qui regroupe inventivité, création d’emplois et transformation de la société !

Après cette rentrée riche en évènements durant laquelle Syntec Numérique vient de changer de nom avec succès, le moment est venu de vous faire part de la façon dont nous comptons agir pour développer une véritable filière des éditeurs de logiciels en France.

Il faut bien comprendre que cette filière éditeurs n’existe pas en tant que telle. Le marché français du logiciel suivant les études varie entre 4 et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France, contre environ 300 milliards dans le Monde. La France, 5ème pays dans le Monde par le PIB devrait afficher un bien meilleur score sur un secteur aussi en pointe ! Et ce n’est pas lié à la qualité de nos ingénieurs dont les talents incontestables sont valorisés dès qu’ils partent travailler à l’étranger. Il y a donc un blocage culturel et structurel à faire sauter…

Pour se faire, nous avons déjà mis en route un ambitieux plan d’action, établi avec l’ensemble des membres du bureau de notre collège Editeurs, tous activement engagés, et que je tiens à remercier ici. Vous trouverez, en accompagnement de ce mail notre programme détaillé. Lisez-le et n’hésitez pas à revenir vers nous avec des suggestions et idées…

Avec la nouvelle gouvernance du Syntec Numérique je suis certain que nous avons réuni la bonne équipe pour changer les choses. En 1998, lorsque j’ai pris la succession de Denis Payre comme président de Croissance Plus, le statut des entrepreneurs en France était loin d’être ce qu’il est aujourd’hui. Pourtant, grâce à un travail de fond, cette association s’est fait reconnaître des pouvoirs publics, a obtenu des résultats, en montant très haut auprès des décideurs politiques. Il est donc possible de faire bouger les lignes, et nous allons le faire au Syntec Numérique en proposant une autre vision,  celle des entrepreneurs. Nous allons appliquer l’esprit entrepreneurial aux associations et aux syndicats professionnels. C’est ce qui fera la différence !

A très bientôt…

Bruno Vanryb, Président du Collège Editeurs de Syntec Numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.