Une grande ambition

Cher Président,

Chers Administrateurs,

Tout d’abord,  je voudrais féliciter tous les administrateurs élus et réélus.

Ces derniers mois ont été une formidable opportunité de rencontres et d’échanges :

 – Au  titre de président de la Commission développement, j’ai rencontré des dizaines d’entreprises. Ces contacts m’ont permis de bien comprendre les reproches qui nous étaient adressés mais aussi l’intérêt que le Syntec Informatique représente auprès de ses adhérents.

 –  En tant que candidat, j’ai rencontré tous les administrateurs, plusieurs  personnalités politiques, des acteurs et des grands patrons de notre industrie.

J’ai ainsi acquis  une bonne vision des grands défis auxquels nous sommes confrontés. J’ai voulu l’exprimer dans mon programme ainsi que dans les différents éditos de mon blog. Je vous remercie pour vos retours qui m’ont permis d’enrichir ma réflexion.

Au terme de ma campagne, je voudrais insister une dernière fois sur l’importance du mouvement fédérateur que je compte créer. Petites ou grandes SSII, régionales ou parisiennes, Editeurs Intégrateurs ou Sociétés de Conseil en Technologies, français ou internationaux, nous avons tous un intérêt commun : affirmer le positionnement de l’innovation et des services dans notre pays.

Un grand syndicat du numérique, représentant l’ensemble de ces professions et un nombre significatif d’entreprises et de salariés, sera l’outil de promotion de cette vision. La gouvernance que Jean Mounet a promue (représentée par l’image du temple grec dont une commission préparera l’adoption à l’AG) ainsi que l’organisation et l’équipe mises en place, seront les leviers de ce mouvement.

Vous avez constaté ma volonté de transparence. A l’approche de l’élection, il est utile de préciser mes intentions quant à la constitution du comité exécutif du futur SYNTEC NUMERIQUE. Il sera composé par les présidents de collèges (comités dans un premier temps) élus par leurs pairs ainsi que par les responsables de domaines: social, finance, communication…dont le rôle sera de préparer et mettre en œuvre les décisions du CA.

Je veillerai tout particulièrement à l’image et à l’unité de la chambre professionnelle dans le respect des spécificités métiers de chacun des collèges. Je m’assurerai également de la prise en compte des intérêts de Syntec informatique par la fédération.

J’ai conscience de l’intérêt supérieur de notre profession dans cette élection. Quel que soit leur vote et leur ancienneté au sein de l’organisation, seront appelés à constituer ce Comex, tous ceux qui se sont signalés par leur compétence leur disponibilité et leur sens de l’intérêt général.

Les enjeux sociaux et de modernisation de la convention collective sont au centre de mon programme et de vos préoccupations. Ils sont tellement prioritaires qu’il est évident que j’ai déjà proposé à Philippe Tavernier de rejoindre le futur Comex et continuer ainsi  le travail exemplaire qu’il a initialisé ces derniers mois.

Pour ce qui me concerne :

–     mon expérience de dirigeant, chez un  éditeur français ou au sein de grands groupes internationaux du secteur me prédispose à fédérer.

–          ma position de co-président (avec Frédéric Sebag) d’OPEN, « success story » française s’il en est, me donne simultanément la proximité et la compréhension du marché, et la disponibilité et l’autonomie nécessaires au plein exercice du mandat de Président de Syntec informatique.

–          enfin, l’expérience que j’ai vécue avec  l’aventure Middlenext illustre la devise qui est la mienne: dire ce je vais faire, et faire ce que j’ai dit.

 

Mon fil directeur sera le programme que j’ai exposé et enrichi grâce à vous tout au long de cette campagne.

Vous l’avez compris, ma philosophie sera de consacrer mon mandat au service d’une grande ambition: constituer un syndicat puissant, respecté de tous et écouté en m’appuyant sur une équipe unie et fonctionnant en harmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.