Peut-on suivre l’évolution de l’opinion publique et mesurer l’impact qu’ont sur elles les informations véhiculées à travers les réseaux sociaux ?

Article paru dans la revue L’ENA hors les murs, mars 2018. À l’évidence, le numérique a gagné la partie. Il s’est même imposé plus rapidement que prévu dans nos vies. Compteurs intelligents, écrans interactifs, objets connectés, comparateurs de prix… ces technologies numériques ont modifié nos comportements en profondeur. Se former pour ne pas être le jouet […]

Lire la suite


Le Numérique au service
de la croissance des PME

Tribune publiée le 21 avril 2018 à l’occasion du 3e forum Normandie Connectée L’étude réalisée par le Cabinet Roland Berger et Google France en vue de l’édition 2017 du CES de Las Vegas (à consulter ici) établissait la nécessité pour notre pays de s’engager dans une nouvelle étape de la révolution numérique pour en faire […]

Lire la suite


Manifeste du CNNum, Guy Mamou-Mani invité de Nicolas Demorand

Guy Mamou Mani invité avec Françoise Delasalles de Nicolas Demorand sur France Inter dans le 18/20, le 30 mai 2017. Le Conseil National du Numérique vient de publier un « manifeste » qui entend défendre huit priorités, ici en France et, à partir de là, sur tout le continent. Numérique : quel rôle la France entend-elle jouer […]

Lire la suite


Numérique et présidentielle 2017 :
le rendez-vous manqué

A trois reprises en moins d’un mois, tous ceux qui comptent dans le monde du numérique hexagonal, depuis l’ACSEL jusqu’au Syntec Numérique en passant par CroissancePlus, auront tenté de mettre le sujet au cœur des débats présidentiels. La première tentative a été celle du Collectif France Numérique 2017 composé de huit associations représentatives de l’écosystème numérique […]

Lire la suite


Moi, si j’étais président de la République…
par Guy Mamou-Mani

De l’avis général, les candidats à la présidence de la République n’ont pas brillé au cours de cette campagne par leurs propositions et leur vision en matière de numérique. Dans cette dernière ligne droite d’avant premier tour, nous avons demandé à Guy Mamou-Mani, co-président du groupe Open et ex-président du Syntec numérique, de se mettre […]

Lire la suite


Les carnets de campagne de Guy Mamou-Mani : cinq années pour rien

J’appelle depuis longtemps les candidats à la magistrature suprême à concrétiser leurs engagements. Leurs programmes, ceux d’hier et d’aujourd’hui, fourmillent d’idées en matière numérique. L’expérience toutefois m’a appris à douter de leur volonté réelle de faire effectivement la révolution numérique qu’ils promettent à leurs électeurs.

Lire la suite


Les carnets de campagne de Guy Mamou-Mani : Nicolas Dupont-Aignan, le prisonnier du souverainisme

Crédité le 7 mars 2017 de 559 parrainages d’élus suivant le décompte du Conseil constitutionnel, Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et candidat à la magistrature suprême de Debout la France, un parti qui cherche sa voie entre Les Républicains et le Front National, a gagné son pari.

Lire la suite


Les carnets de campagne : Jean-Luc Mélenchon ou le numérique sombre

Le candidat à l’élection présidentielle fait sans conteste la course en tête du point de vue du rayonnement numérique. En quelques mois, Jean-Luc Mélenchon a en effet su imposer sa présence sur tous les fronts numériques, avec 200 000 abonnés sur Youtube, 600 000 sur Facebook et plus de 900 000 sur Twitter.

Lire la suite


Les carnets de campagne : Emmanuel Macron, chantre du numérique… aphone

Alors que François Fillon s’était rendu au CES début janvier pour conforter son image de technophile amateur d’objets connectés (cf le 4ème volet de mes carnets de campagne), le leader du mouvement « En Marche ! » s’est fait le chantre de la transformation numérique à la tribune de l’ESA, une école de commerce beyrouthine, l’équivalent de notre HEC.

Lire la suite


Les carnets de campagne : François Fillon, plus qu’un simple technophile ?

Lors de la grand-messe mondiale de l’informatique grand public qu’est devenu le Consumer Electronics Show auquel ont participé du 5 au 8 janvier 178 start-ups françaises sans compter plusieurs grands groupes tricolores, François Fillon a déclaré vouloir faire de la France une « smart nation ». En d’autres termes, un pays champion de l’économie numérique.

Lire la suite